Comment ouvrir une boucherie 100 % halal bio ? (partie 3)

Catégories:

Nous voici aujourd’hui à notre troisième partie dans notre série de recommandations sur « Comment ouvrir une boucherie 100% halal bio » (voir ici). Si vous ne l’avez fait, n’hésitez pas à lire les premier et deuxième articles de cette série pour bien comprendre de quoi il en retourne. Notre objectif est de vous aider à monter votre propre boucherie Halal Bio, en vous donnant conseils, astuces et bons tuyaux, afin de réussir votre projet. Dans le dernier billet, il était question d’approvisionnement et de gestion des stocks. Aujourd’hui, sujet très d’actualité, et quelque peu lié : la certification Halal.

Nous nous donnons 2 paragraphes et quelques minutes pour tout vous expliquer. Votre aventure commence bientôt, et on s’en réjouit.

Certification Halal et viande Bio

Pendant de longues années, la communauté musulmane fonctionnait par « confiance envers le boucher du quartier ». Une démarche « généreuse », certes, mais qui a malheureusement été salie par le travail pernicieux de professionnels peu scrupuleux. Résultat, au début des années 1990, une association voit le jour, désormais connue de tous : il s’agit d’AVS. Le rôle d’AVS est de contrôler et de certifier les différents établissements qui en font la demande (abattoirs, centre d’élaboration des viandes, restaurants, boucheries, etc…). Sont donc incluses les boucheries, qui sont contrôlées gratuitement.

Cela dit, une précision s’impose : une boucherie s’approvisionnant exclusivement en viande certifiée AVS ne peut pas pour autant afficher un certificat ou un logo de ladite association. Car il faut bien distinguer la certification d’un produit et celle d’un établissement.

Ainsi, si vous souhaitez être une boucherie Halal Bio en bonne et due forme certifiée par cet organisme, vous devrez vous rapprocher d’AVS afin qu’ils vous intègrent dans la liste des boucheries à contrôler. Mais cela suppose quelques sacrifices.

Certification Halal pour boucheries

Comme nous l’avons mentionné, le contrôle en boucheries se fait à titre gracieux, mais cela sous-entend évidemment qu’AVS s’est rémunéré de manière indirecte au début de la chaîne de production, car le producteur de viande (qui fournira la boucherie) a payé le contrôle et la certification de l’organisme (et facturera son client boucher en tenant compte de ce surplus).

Aussi, pour satisfaire aux exigences d’AVS, le boucher doit :

  • évidemment se fournir en viande certifiée AVS uniquement
  • se tenir « prêt » à des contrôles quotidiens de la part des agents AVS
  • être coopératif avec l’agent AVS (accès à tous les lieux de la boucherie, etc…)
  • bien comprendre que l’agrément est nominatif et qu’il est propre à cet établissement et pas un autre.
  • afficher l’agrément d’AVS dans sa boucherie

Une fois que vous aurez eu l’agrément d’AVS, vous pourrez apparaître dans la liste des boucheries agréées AVS.

A bientôt pour un nouveau tuyau !

TAGS:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *